Bali.lindonesie.net

1€ = 14113

Roupies indonésiennes

La monnaie.

À Bali comme dans toute l’Indonésie, la roupie indonésienne (rupiah) est utilisée. Un euro correspond environ à 11000 roupies.
Le niveau de vie étant assez bas, Bali est un paradis pour pratiquer le shopping à moindre prix (attention à l’excédent de bagages).
À titre d’exemple un repas dans un restaurant moyen de gammes un repas complet coute entre 3 et 5  euros.

Changer son argent.

Les lieux touristiques regorgent de bureaux de change, le fait de changer des euros en roupies ne posera aucun problème.
Préférez les bureaux de change affichant un taux « no commission » (sans commission ) celle-ci étant déjà comprise dans le taux de change aux autres bureaux proposant un taux plus alléchant, mais n’indiquant pas leurs commissions vous éviterez ainsi les mauvaises surprises et les calculs fastidieux pour connaitre le taux de change réel.

Essayez de changer votre argent en semaine (les taux étant souvent moins intéressant le weekend) et dans les lieux touristiques (la concurrence étant plus rude) et prenez le temps de comparer les taux de 2 ou 3 bureaux avant de changer votre argent.

Bureau de change à Bali

Bureau de change ©AnnieGreenSprings

Il semblerait que plusieurs touristes ont été victimes d’arnaque (surtout à Kuta ). Pour les éviter, faites le calcule de la somme que vous devriez recevoir et recompter toujours l’argent que l’on vous donne même si le « guichetier » vous presse.

Retirer de l’argent.

À l’instare des bureaux de change vous retrouverez dans les lieux touristiques plusieurs distributeurs de billets ATM. Ils vous éviteront de devoir emporter trop d’argent avec vous. En fonction des banques, il est possible de retirer jusqu’a 2000000 de roupies soit environ 175 €.
À chaque transaction une commission sera prélevée, renseignez vous préalablement auprès de votre établissement bancaire pour savoir à combien elle s’élève.
La plupart des hôtels et centres de plongées acceptent le paiement par carte de crédit.

Le marchandage.

À Bali le marchandage fait partie des moeurs et les prix annoncés par les marchands sont toujours sujets à négociation et peuvent facilement être divisé par 3, 4 voir 5 avec un peu de bagou.
Ne vous montrez pas trop intéressé et n’hésitez pas à « passer votre chemin », si le prix ne vous convient pas le vendeur vous proposera certainement un meilleur prix.
Sachez toutes fois qu’il est de bon aloi de glisser un billet supplémentaire lors du paiement d’un objet négocié. Il y a de grandes chances pour que le vendeur utilise ce billet pour bénir sa marchandise.

Et si vous partagiez votre expérience !